Ecole de Rugby du canigou
Résultats Ecole de Rugby du Canigou

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 >>

TOURNEE DES MINIMES (U14) A LOUSA (Portugal) DU 16 AU 24 AVRIL 2016
Jeudi 28 Avril 2016

COMPTE-RENDU SPORTIF

Les objectifs sportifs de cette tournée étaient de renforcer la cohésion du groupe et de rencontrer des équipes portugaises de culture différente.

Nos joueurs se sont entrainés à deux reprises (mardi et jeudi) pour parfaire leur condition physique, progresser techniquement et s’adapter aux règles du pays.

Le mercredi 20 avril, ils ont participé au tournoi du club local réunissant les équipes de Lousa, Coïmbra, Aveïro et ERC. Ils ont terminé  invaincu, en ayant  battu au premier match l’équipe de Lousa 19 à 5, puis l’équipe de Coïmbra 19 à 12 et enfin la modeste mais valeureuse équipe d’ Aveïro 49 à 7. Les rencontres se sont déroulées dans un excellent état d’esprit avec un très bon comportement de l’ensemble du groupe qui a respecté les consignes et fait preuve de solidarité.  Comme d’habitude, tous les joueurs ont participé aux rencontres et ont bénéficié de beaucoup de temps de jeu (excepté notre demi de mêlée Célio blessé à la cheville dès le premier jour).

Le samedi 23 avril, dernier jour de la tournée, ils ont à nouveau rencontré l’équipe de Lousa qui s’était renforcée pour l’occasion avec quelques joueurs aux gabarits impressionnants. Malgré la fatigue de la semaine, nos joueurs ont à nouveau fait plaisir à regarder et ont remporté ce match 26 à 19 en puisant dans leurs ressources.

Le bilan est plus que positif, nos joueurs ont pratiqué un rugby de qualité et respecté les fondamentaux de ce sport. Nous espérons après cela qu’ils prendront conscience de leurs qualités et qu’ils aborderont les prochains matchs avec la même détermination. Un grand bravo à ces jeunes qui ont dignement représenté leur club et leur région.

 




CHAMPIONS !!!!!!
Samedi 23 Avril 2016

Les Cadets CANIGOU XV de l’École de Rugby du Canigou ont enfin ramené le planxot du challenge Teulière A Languedoc-Pays Catalan dans la Capitale du Conflent !!!! Samedi 23 avril dernier, sur le stade municipal de Capestang (34) ils ont battu sur le score de 15 à 14 l'équipe audoise de l'Entente Fleury – Salles – Coursan (E.F.S.C. ) Après plusieurs tentatives infructueuses, celle-ci fut donc la bonne pour le Président Michel COLL et ses troupes !! Il s'agit d'une grande première pour l’École de Rugby du Canigou.

Projetons-nous en arrière, au matin de cette journée qui restera dans les mémoires :

A 09 heures 30, avant la mise en place au stade Clément Padrixe, l'équipe et son staff reçoivent la visite des élus de la ville de PRADES avec à leur tête, M. le Maire, Jean CASTEX,. Arborant le tee-shirt spécialement imprimé pour l’événement, il souhaite un bon match aux joueurs et aux staff. Il leur demande de représenter fièrement le maillot qu'ils portent et les assure du soutien de toute la population pradéenne et plus largement de celui de tout un territoire s'étalant des confins de la Cerdagne et du Capcir jusqu'au bas Conflent.

Nos jeunes catalans arrivent aux alentours de 14 heures devant le stade de Capestang. Après une bucolique et relaxante ballade au bord du Canal du Midi, ils entrent dans les entrailles surchauffées du stade, fendant la foule « sang et or » venue les encourager.

Nos joueurs se voient remettre leurs maillots par leurs coéquipiers de la saison précédente. Passé ce moment de grande émotion, l'ensemble des joueurs, soudés et déterminés part à l'échauffement.

A 15 heures 45 précises, ils pénètrent sur la pelouse et doivent rapidement faire face à la furia audoise. Après avoir rapidement encaissé un essai ( 0–7 ) nos Cadets reprennent des couleurs et leur domination se concrétise à deux reprises par la botte de Guillem MONTAGNE. A la mi-temps, le score est de 6 à 7. Rapidement, les catalans remettent la pression et amènent les audois à la faute. Nos Cadets mènent 12 à 7 lorsqu'à moins de 10 minutes de la fin de la rencontre, ils encaissent un nouvel essai transformé qui permet à nos adversaires de repasser devant ( 12 à 14 ) Dans les Tribunes, c'est la désolation mais c'est sans compter sur les valeurs mentales et physiques des catalans qui repartent de plus belle à l'abordage et obtiennent une nouvelle pénalité aux 40 mètres adverses. Les audois contestent et l'arbitre les fait reculer de 10 mètres supplémentaires. Guillem MONTAGNE envoie le ballon entre « les perches » ( 15 à 14 ) La fin du match est maîtrisée par nos Cadets qui imposent de longues séquences de « pick and go » à leurs adversaires résignés.

Le coup de sifflet libérateur de l'arbitre donne lieu a des scènes de liesse, tant dans les tribunes que sur la pelouse. Les étreintes sont franches et pleines d'émotion tant le combat fut dur. Le bouclier est entre les mains catalanes. Ce titre qui s'était dérobé à nos couleurs l'an passé est enfin conquis. Le planxot prend la direction de Prades où il y résidera pendant un an !!! 

Place désormais aux phases finales du Championnat de France qui se dérouleront à partir du  dimanche 8 mai prochain. Sous la houlette de leur staff habituel, les CADETS CANIGOU XV, qui ne connaissent pas encore leur adversaire ni le lieu de la rencontre, tenteront une nouvelle fois de représenter dignement le Pays Catalan, le Conflent et la ville de Prades.

Bravo à eux et à leur staff.




BILAN MITIGEPOUR LES MINIMES AU CHALLENGE SIRVENT A THUIR
Samedi 09 Avril 2016

Nos minimes se sont déplacés à Thuir dans le cadre du challenge Sirvent et ont hérité d'une poule très relevée en compagnie du Moulin à vent, de Salanque côte radieuse, de l'entente Quillan-Limoux, et  du Salagou (Hérault).

Premier match contre le Moulin à Vent et victoire 3 essais à 2 dans un match où nos joueurs n'ont jamais laché et se sont imposés logiquement en fin de rencontre.

Deuxième match contre Le Salagou et défaite 2 essais à 1. Dommage pour les  2 essais encaissés en première mi-temps sur des erreurs d'inattention, car nos joueurs ont dominé la deuxième mi-temps et auraient pû l'emporter sur la fin.

Troisième match contre la belle équipe de Salanque côte radieuse essentiellement composée de joueurs seconde année. Nos joueurs ne sont jamais rentrés dans la partie et ont logiquement perdu 5 essais à 2.

Quatrième match contre la très athlétique équipe de Quillan-Limoux et lourde défaite 5 essais à 1 sans commentaire.

Bilan : de bonnes choses par intermitence lorsque les consignes sont respectées, mais trop de fébrilité surtout en défense. L'équipe n'a pas eu les ressources mentales et physiques pour bien terminer ce tournoi. Il faut encore travailler dur aux entrainements pour pouvoir rivaliser avec les meilleures équipes, et une remise en question de chacun s'impose.




LES CADET SONT EN DEMI DE FINALE
Lundi 04 Avril 2016

Ce n'est pas la victoire qui rend l'homme beau, c'est le combat.
"Madeleine Ferron"

Après la trêve pascale et les poissons (d’avril), place, ce samedi 2 avril, 2016, au 1/4 de finale du championnat TEULIERE A du Languedoc – Pays Catalan.
Les catalans sont opposés au club du regroupement VENDRES/LESPIGNAN/CHEMINOTS DE BEZIERS/VILLENEUVE LES BEZIERS/CORNEILHAN (Ouffff…nous pensons n'avoir oublié personne).
Que savait-on sur cette équipe avant d'aller l'affronter : 
Elle termine 23ème de la phase préliminaire (nous 20ème) et 2ème de la phase qualification en poule 5 (Nous nous étions en poule 4).
Elle bat en 1/16ème, dans le derby Héraultais, l’équipe de SERVIAN 10 à 6 et en 1/8ème l’équipe de PEZENAS/BEDARIEUX sur le score de 37 à 13.
Ces deux victoires ont été acquises à l’extérieur face à de bonnes équipes. 
Nous connaissons également la qualité de l'école de Rugby de l'Entente et sa faculté à produire du beau jeu et du combat.  
C’est pour vous dire que l'équipe du protégé et ami Laurent TRICOIT est prise très au sérieux par les hommes du Canigou.
Aussi un programme particulier est mis en place par le STAFF Catalan afin de mettre dans les meilleurs conditions l’équipe du CANIGOU….
Nous restons dans le respect de notre projet sportif tout en y intégrant des compétences extérieures. C'est l'occasion pour nous de rendre hommage et remercier tous ceux qui œuvrent et transmettent modestement leur savoir, leur compétence depuis le début de la saison. Ce n’est pas moins de 15 personnes qui interviennent. Oui, oui vous avez bien lu !!!! Nous prudence et notre humilité légendaires nous contraignent à taire tous ces noms mais soyez surs qu'en temps voulu, vous en saurez plus.

Après la traditionnelle mise en place matinale au stade Clément Padrixe de PRADES, nous nous mettons à table pour un repas pris en commun au siège de l’ERC.( Merci à notre top chef Nicolas )
Puis, à bord des mini bus mis à notre disposition, nous rejoignons le stade champêtre de Pech de Laclauze à Portel des Corbieres (11), où nous prenons possession des installations aux alentours de 14H00.
Le 15 de départ mis en place par le staff, pour cette rencontre est le même que lors du 1/8ème de finale, à savoir :
VANNI - BOSC – BENEZIS
DEVOS – DIMIER
GRIEU- DRAPIER – MONTAGNE - BONNEIL
ELIAS (m) – HEMMERLE (o)
SALIES Guillem – RIU (Cap.) – LORY – PRATVIEL
MARTY
« Jokers »
AUNEZ – SALIES Galdric – MICCI – CAPELA – CAMBILLAU - ABDOUN – BOUSIGUE

A 15h30, l’arbitre, M. TRILLES, du Comité du Pays Catalan, assisté à la touche par messieurs ROGER et LOPEZ du Comité du Languedoc siffle le début de la rencontre.
Après avoir gagné le « toss » nous prenons l'engagement.
Les hommes du CANIGOU sont tout de suite dans la partie et bien leur en prend pris car notre adversaire du jour n'a pas laissé la place à un quelconque round d'observation. 
Très vite, nous pouvons mesurer la valeur individuelle et collective de cette équipe et l'ampleur de la tâche qui nous attend. Vendres sera assurément un beau quart de finaliste. 
Cette équipe fait preuve d'une très bonne organisation offensive et défensive. Plus la pression augmente et plus l’efficacité défensive s’accroît. Il pleut des « tampons !!!!»….
Un premier quart d'heure où les deux équipes se neutralisent. Seuls, sur une superbe combinaison en touche, les catalans peuvent se créer une belle occasion d’essai. Mais le référé en décide autrement et voit une mauvaise remise en jeu en touche. Soit, c’est lui le « chef »…
Nous nous mettons parfois à la faute mais le buteur adverse, face au vent, ne prend pas les points. Il choisit des pénaltouches qu'il manque souvent. Cela permet aux « bleus et blancs » du Canigou de récupérer la « gonfle » et de sortir de leur camp.
On sent les « verts » à la limite, nerveusement et physiquement. Ils commettent plus de fautes qu'en début de match ce qui amène l’arbitre a sortir un carton «blanc » contre le numéro 7 de Vendres.
Nous jouons la 19ème minute. On prend les buts, mais ça passe à coté. Dommage… (CANIGOU XV 0 / VENDRES 0)
Le dernier quart d’heure voit les catalans dominer. Les hommes de la montagne font parler leur puissance, leur tonicité aussi bien devant que derrière. Mais la défense de Vendres est intraitable. 
Sur une nouvelle action, c'est cette fois le numéro 9 héraultais qui se fait prendre par la patrouille et se voit sanctionné d’une biscotte blanche.

Après un temps-mort à l’initiative du staff Cadets Canigou pour permettre à nos joueurs de souffler un peu, nos bleus et blancs accélèrent dans les 5 dernières minutes. Mais ça ne passe toujours pas….

La mi-temps intervient sur ce score de 0 à 0.

Après la « pause », et quelques modifications stratégiques, les Héraultais engagent et tentent de nous mettre sous pression. Les catalans sont sereins, il y a du caractère, de la maturité.
Chaque velléité adverse est anéantie par la solidarité des hommes du Canigou.
Malgré un temps exécrable, la qualité du jeu est remarquable de part et d’autre avec très peu de fautes de mains.
Nous ne profiterons pas de l’avantage numérique de ce premier quart d’heure.
Seule nouvelle occasion, une pénalité à se mettre sous la dent, mais aujourd’hui, le ballon a décidé de fuir les perches du moins c'est ce que l'on croit !
(CANIGOU XV 0 / VENDRES 0)
L’occupation et la pression sont toujours catalanes et l'on flirte une nouvelle fois avec les poteaux mais " à costat* ". * (A coté en catalan)
(CANIGOU XV 0 / VENDRES 0)

Dommage car nous laissons 12 points en route. 
Nous jouons la 55ème minute et nos adversaires prennent un temps mort.
Ils veulent casser le rythme qui leur est imposé… Nos joueurs profitent également de ce répit car « ça piquait » !!!!
A la reprise, sur un placage limite, le numéro 10 catalan est sanctionné à juste titre d’un carton jaune.
Nous rentrons dans le dernier quart d’heure, la physionomie du match reste inchangée. Les défenses prennent le pas sur les attaques. 
Le Staff catalan, sûr du physique de ses poulains, leur demande d’accélérer encore. Aussitôt dit, aussitôt fait….
Ça tape fort, ça va vite, ça tamponne…mais ça passe pas !
On joue les dernières minutes, et ultime pénalité et carton à l’encontre du numéro 20 Héraultais.
De 35 mètres légèrement a droite et contre le vent, le buteur catalan s’élance, tape…. Le ballon s’élève et passe légèrement à droite !!
Dommage, la balle de match, qui aurait été une issue logique et légitime à la rencontre, est manquée !!!
Nous jouons au chrono la 70ème minute et 39 secondes lorsque l’arbitre siffle la fin de la deuxième mi-temps sur ce score de « footeux ».
(CANIGOU XV 0 / VENDRES 0)
Place au règlement (Art. 454), qui, en cas d’égalité au terme du temps règlementaire, stipule que dans la catégorie « moins de 16 ans », il n’y a pas de prolongations.
L’équipe gagnante sera celle qui aura dans l’ordre:
1. Marqué le plus d’essais au cours du match ;
2. Réussi le plus grand nombre de tirs au but effectués dans les conditions définies dans les règles du jeu (Règles N° 9)
Voilà, vous savez tout…. Pas de bol, il n’y a pas d’essai….
L’arbitre annonce tirs au but…..cardiaque s’abstenir !
L’arbitre procède au tirage au sort pour designer l’équipe qui aura la lourde charge de commencer.
On perd le toast…On débutera les tirs au but de la première série de cinq coups de pied.
Nos buteurs réalisent un 5 sur 5 plein de sang froid. Le dernier buteur héraultais s’approche de la ligne des vingt-deux mètres. S’il réussi, nous repartons pour une deuxième série de tirs mais cette fois, selon le principe de la « mort subite ».
Il pose le ballon, prends ses marques, s’élance, tape dans le « référentiel rebondissant aléatoire » c'est à dire le ballon…suspense ....
Le juge de touche de la barre transversale lève le drapeau signifiant que le ballon est bien passé au-dessus de celle-ci.
Mais le deuxième juge de touche, responsable des poteaux ne lève pas son drapeau. Ce qui signifie que le coup de pied est non homologué…
L’arbitre hésite, ne siffle pas….Les catalans envahissent le terrain. Il est demandé à ces derniers de sortir, le temps que les trois officiels se concertent…Les cœurs sont à l’arrêt…. Une seconde, deux secondes, trois secondes…..cinq secondes plus tard ( nous les avons comptées ), l’arbitre confirme l’échec de la tentative. Nous avons gagné !!!! 
L’euphorie envahit le camp catalan et la déception le camp héraultaise.
La mouche avait choisi son âne…. Nous voulons bien être l’âne tout les week-ends.
Cette victoire nous ouvre la route de la demi-finale contre un club catalan et des 1/32èmes du championnat de France TEULIERE A.
Nous avons assisté à un vrai match de phase finale où la passion, la ferveur, la bravoure et le suspens étaient au rendez-vous.
Que dire de ce match ?
Et bien tout d'abord, nous pouvons dire que pour atteindre un tel niveau d'intensité, il faut un adversaire de qualité. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l’équipe de VENDRES/ LESPIGNAN n'en manquait pas, faisant preuve d'une remarquable organisation et de belles qualités individuelles, physiques et mentales. Il s'agit assurément de la plus solide équipe rencontrée jusqu'à présent !!! 
Malgré l’enjeu, on se doit de rendre hommage au comportement exemplaire de l’ensemble des participants sur et en dehors du terrain, aidé en cela par un bon arbitrage. Un membre du staff de Vendres qui vient malgré la déception parler à nos joueurs, les féliciter et leur souhaiter bonne chance pour la suite..... Tout cela fait honneur au rugby. 
Une mention particulière également aux nombreux supporters catalans venus aussi nombreux faire le 16ème homme malgré les conditions métrologiques exécrables. 
Que dire de nos Cadets Canigou ? 
Que de valeurs, que de courage, que d’abnégation, de générosité, de sérénité.
Ce jeu, ce sport ne laisse pas la place aux tricheurs. Aujourd'hui, nous en avons eu la preuve. Personne ne s'est échappé !! Dans ces moments, on ne peut pas se cacher.
Il nous reste du travail sur plusieurs secteurs mais chuttt…..
Maintenant place à quinze jours de répit pour préparer le deuxième de nos objectifs, une « place en finale pour la deuxième année consécutive ».
Le premier était de participer au phases finales du championnat TEULIERE A du Languedoc-Pays Catalan.Il a été rempli. 
Pour cela, il faudra sortir vainqueur de la demi finale contre la JS Illibérienne, le samedi 16 Avril 2016 pour le « remake » de 2015 ( Le terrain n’est pas encore connu à ce jour )
Comme l'a dit un certain joueur, dont nous tairons le nom mais qui est connu pour trouver des solutions et qui est un grand adepte des bains de boue « Pourvu que ça dure, la belle aventure… ».
Félicitations à l’ensemble du groupe.

Le retour à Prades a donné l'occasion de fêter cette victoire avec les parents, amis et anciens cadets.
La soirée s'est terminée au siège avec quatre bouts de pizzas, un tail de roti, un cop de vi de La Sorcière ( merci Planès ), un cop d'aigue (n'est-ce pas capitaine !) et …....la ballade irlandaise, hymne de notre équipe. 

Nous ne citons pas de noms de joueurs dans ce compte rendu dans le soucis de nous cacher un peu vis à vis de nos futurs adversaires. 

Le Baron Pierre de Coubertin confiait que « Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre »

Quant à Albert Camus, il disait : « Il n'y a pas d'endroit où l'homme est plus heureux que dans un stade »

Continuez comme ça et vous serez heureux longtemps. 

Rendez-vous mercredi à 15h00 pour l'entraînement et des surprises au stade C. Padrixe.

Le STAFF




LES BABYS A MILLAS
Samedi 19 Mars 2016

Ce samedi 19 mars les moins de 6 ans de l'ERC ont répondu à l'invitation de leurs homologues de Millas. 

Une trentaine de joueurs en tout en avaient fait de même.
Les millasois avait préparé 4 ateliers sur un terrain humide et donc très lourd. 
Le premier atelier consistait en des oppositions évolutives en 1 contre 1, 2 contre 2 et 3 contre 3.
Un second atelier faisait travailler les joueurs sur parcours dédié à la mobilité. Les enfants ont pu courir, sauter et plonger à leur guise. 
Le troisième plateau opposait gendarmes et voleurs dans la joie et la bonne humeur.
Le quatrième atelier était lui consacré aux matches.
Nos joueurs toujours aussi débordant d'énergie, ont encore une fois démontrer leur motivation et leur implication.
Leur détermination sur les trois matches qu'ils ont disputé a satisfait Mathieu et Fabrice. Les éducateurs ont apprécié, au delà des trois victoires faciles de l'ERC, la réalisation sur le terrain des consignes et exercices travaillés à l'entraînement.
Les plaquages ont été nombreux et de qualité, nos attaques ont été incisives et fait notables pour cette catégorie, collectives.
Les éducateurs remercient la totalité des joueurs présents pour avoir porté de façon honorable les couleurs de l'école de rugby du Canigou. Nous remercions aussi les éducateurs de Millas et les parents venus soutenir ces jeunes pousses plus que prometteuses.



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 >>

Ecole de Rugby du Canigou
Conception et copyright : Hermès Concept