Ecole de Rugby du canigou
Résultats Ecole de Rugby du Canigou

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 >>

LE CHALLENGE AUTHIER AU FOYER LAIQUE HAUT VERNET A PERPIGNAN
Samedi 23 Janvier 2016

Le compte rendu à suivre




LES CADETS CONFIRMENT A DOMICILE: ERC 41 / JACOU RC 0
Samedi 23 Janvier 2016

« Les hommes parlent de la victoire comme d'une chance. Le travail est la victoire »
Ralph Waldo Emerson


Avant dernière réception à Prades de la saison et dernier match de ce bloc de 3 matchs, dans cette deuxième partie de la phase qualificative. Nos hôtes : L’équipe banlieusarde de Montpellier, Jacou RC.
Les héraultais classés 3° juste derrière le duo de tête composé des deux clubs catalans (ES      Catalane et nous-mêmes), peuvent mathématiquement récupérer une des deux premières places en venant gagner à Prades.

Quant aux catalans, leur premier objectif est de consolider la première place avec les cinq points. Le second objectif étant de rester invaincus à domicile sur ce bloc de trois matchs tout en profitant de la venue des héraultais pour vraiment se tester face à une équipe avec un autre potentiel.

Ce sont trois entraînements qui ont été dispensés pendant la semaine pour préparer ce match.
Le STAFF a décidé de retenir un groupe très compétitif de 22 joueurs dans l’optique des futures échéances.
Nous comprenons la frustration de certains, leur amertume de ne pas être retenus, d’être remplaçants...
Le rugby, c’est un groupe, une équipe. Le rugby, c’est l’école de la vie…L’objectif est clair   depuis le mois de juillet 2015.
Les règles le sont également et les choix sont faits en toute transparence. Nous sommes à l’écoute de tous les joueurs.
Depuis la trêve des confiseurs, l’objectif est de préparer le groupe aux phases finales et cela passe par l'incorporation de critères complémentaires : Qu’est-ce qu’un joueur individuellement plus faible apporte au rendement collectif ? Etc...
Il faut accepter la concurrence, s'entraîner de plus belle, être perfectionniste, être acteur, compétiteur pour votre intérêt et celui de l’équipe, du groupe.

Celui choisi par le staff pour ce match est :

AUNEZ - BOSCH – BENEZIS
DEVOS -   DIMIER
GRIEU-DRAPIER – MONTAGNE - BONNEIL
ELIAS (m) – HEMMERLE (o)
LORY – RIU (Cap.) – ABDOUN – PREVOST
MARTY
 «Jokers» :  VANNI   – GRIEU  – CAPELA  – CAMBILLAU  – PRATVIEL  – BOUSIGUES  – SALIES G.

Comme de coutume, le déjeuner est pris en commun au siège de l’école de rugby. Et cette fois, c’est Nicolas BENEZIS qui nous accorde de son temps afin de concocter le repas à nos jeunes.
On ne peut que l’en remercier.
L’année prochaine, on pourrait lancer le concours du repas « jockey » presque parfait !!

Il est 13h30, lorsque le groupe quitte le siège de l’école de rugby pour le stade municipal..
Après les différentes obligations administratives et sportives, il est 14h30 lorsque sous un temps printanier,  le jeune arbitre, Rémi CATALA du comité du Pays catalan, siffle le début de la rencontre.

Nos adversaires choisissent le terrain et décident de jouer avec le soleil dans le dos.
Le coup d’envoi est donné par les hommes du Canigou qui récupèrent le ballon et sur la prise de largeur et  dans la continuité,  le 3ème ligne aile Théo BONNEIL  inscrit, comme un trois-quarts, le premier essai de la partie. L’essai ne sera pas transformé.
CANIGOU 5 – JACOU 0.
On joue la 1ère minute du match…..
Les catalans jouent à leur rythme et sont maîtres du jeu.
Mais malheureusement, des maladresses individuelles et des imprécisions collectives font avorter un nombre considérable d’occasions.
Il faut attendre un bon quart d’heure pour voir le travail d’usure du pack payer.
Le deuxième essai sera l’œuvre du deuxième ligne, Benjamin DIMIER, dernier servit qui s’engouffre dans la défense. Cet essai sera transformé par le buteur local sous le regard embué d'émotion de son coach personnel, le fameux Nico S..
CANIGOU 12 – JACOU 0
Les enchaînements se succèdent et les visiteurs ne touchent plus ou que trop rarement le ballon.
Mais ils ne ferment pas le jeu et tentent de surprendre la défense catalane en jouant des « coups » de loin….Et à vrai dire, ils ne sont pas loin d'y parvenir !!!
Le dernier quart d’heure de la première mi-temps verra les hommes du Canigou pointer par deux fois en terre promise. La première par leur animateur des lignes arrières, le n°10, Théo HEMMERLE et la deuxième fois, par l’ailier Erwan PREVOST, qui sur l’action dépose son vis à vis d'un beau cadrage débordement.
Le buteur catalan Guillem MONTAGNE en transforme un sur deux.

La mi-temps sera sifflée sur ce score en faveur des Cadets Canigou : CANIGOU 24 – JACOU RC 0

En seconde mi-temps, la domination est toujours catalane, les visiteurs jouent avec leurs armes et ne déméritent pas. Malgré cela, les brèches sont plus en plus nombreuses et les placages moins efficaces. C’est le troisième ligne centre de Prades, Guillem MONTAGNE, qui va « casser » le placage et après un course de 25 mètres, déposer le « cuir » entre les poteaux.
Il se chargera lui même de transformer cet essai

CANIGOU 31 – JACOU RC 0
Les quelques estocades des héraultais sont vite anéanties par l'intraitable défense catalane.
Entre temps, à la suite de plusieurs temps de jeu, c’est à nouveau le troisième ligne catalan, Théo BONNEIL, bien démarqué en bout d’aile et servi par son compère de la troisième ligne qui s’échappera le long de la ligne de touche. Après un magnifique plongeon, il inscrira son deuxième essai personnel et le 6ème de son équipe.
Malheureusement le buteur catalan peu en verve ce jour, ratera la transformation sous le regard protecteur de Nico S.  CANIGOU 36 – JACOU RC 0
Les staffs de chaque équipe vont alors faire tourner les effectifs.Les vingt dernières minutes verront une baisse d’intensité et de niveau de la rencontre.
Il faudra attendre la 65ème minute pour voir le second ligne catalan, Matéo DEVOS inscrire le dernier essai de la rencontre, toujours pas transformé.

L'arbitre siffle la fin du match sur le score, sans appel de 41 à 0 pour les locaux.

Tout d’abord félicitations pour ce résultat qui nous permet de confirmer notre première place, que l’on défendra lors du prochain déplacement chez nos voisins de l’ES Catalane.
Ensuite, nous observons que malgré un contenu intéressant, nous avons trop de déchets dans notre jeu. On laisse trop de points….. Nous ne sommes pas assez « tueurs » dans nos temps forts.

Aujourd’hui cela n’a aucune incidence dans le résultat, mais lors des futures joutes, cela sera sans nul doute préjudiciable.
Ensuite, il convient de rappeler que la performance individuelle doit être ramenée au niveau de la performance collective et de la rencontre, à ce que chacun a pu apporter à notre collectif…
Chacun d'entre vous doit faire un bilan personnel en répondant aux questions suivantes  :
- Quelle a été mon rôle, quelles ont été mes missions ?
- Est-ce que j’ai atteint mes objectifs personnels et ceux fixés par mes coaches ?
- Qu’est-ce que j’ai apporté au collectif, à mon coéquipier ?

Le STAFF se tient à votre disposition pour en discuter.

Maintenant, place à deux semaines de travail car la prochaine échéance, le déplacement à ARGELES, doit être préparé comme un 32ème de finale où seule la victoire comptera !!!!
On se doit maintenant de confirmer nos ambitions et notre aptitude à disputer ce genre de match couperet !!!
C'est à vous et à vous seuls de décider ce que seront pour vous les prochains jours !
Vous êtes en train de devenir des gagneurs. Poursuivez cette transformation Bossez !! Investissez vous encore plus !! Donnez tout !!! Continuez avec cette attitude, cette haine de la défaite, cette volonté de défendre votre territoire, de rendre cette ligne d’en-but infranchissable !!! 

Un très célèbre chef de guerre Maassaï, en s’adressant à ses hommes: « Ce n’est pas le jour du combat qu’on aiguise sa lance »….

Donc, rendez-vous aux entraînements mercredi 27 janvier à 15 heures et vendredi 29 janvier à 18 heures 15.

Le STAFF




LES MININIMES VICTORIEUX EN DEPLACEMENT A PONTEILLA
Samedi 23 Janvier 2016

ERC   19   /  LES ASPRES  O

ERC    36  /  ASBAGES-VILLENEUVE 5

Nos minimes se sont déplacés ce samedi sur le terrain de Ponteilla pour affronter l'équipe des Aspres, le gagnant rencontrant le vainqueur du match Thuir contre Bages.

Ce premier match n' a pas donné beaucoup de satisfactions malgrè la victoire 19 à 0. En effet le score ne reflète pas la partie puisque nos adversaires ont dominé la rencontre (conservation sur les rucks et attaques lancées). Notre salut est venu en contre sur des ballons de récupération. Nos joueurs ont commis beaucoup de fautes, fait beaucoup d'en avants et n'ont pas été présents à la conservation du ballon.

Après une analyse objective de cette rencontre, nos joueurs ont affronté l'équipe de Bages très remontée après leur défaite 2 semaines avant à Prades. Le message était passé, nos joueurs ont fait preuve de plus de sérieux et appliqué enfin les consignes. Ils s'imposent logiquement 36 à 5.

Ce premier match contre les Aspres doit nous alerter car il a été à l'image de nos 2 entrainements précédents : sans motivation, sans application, sans sérieux et avec trop d'absents. Nous éspérons que le message aura été reçu 5 sur 5 et que dès mardi à l'entrainement les bons comportments seront de retour pour continuer de progresser.




LES CADETS SIGNENT UNE LARGE VICTOIRE : THAU RUGBY 0 / ERC 47
Samedi 16 Janvier 2016

Les années se suivent et se ressemblent

En 2015, nous avions titré le compte rendu à l’issue de notre déplacement à Frontignan « Neige sur les hauts plateaux, victoire à THAU !!!! » et c’était également notre premier déplacement de l’année.

Pour le premier déplacement de l’année 2016 et suite à la victoire de samedi dernier, notre destination était Frontignan (34) afin d'aller y défier l'équipe locale de THAU Rugby
Les autochtones héraultais, même mal classés, restent toujours de redoutables adversaires.

Quant aux catalans, ils se déplacent dans l’optique de consolider leur première place et de marquer les esprits en réalisant enfin un « match référence » à l’extérieur.
Et nous avons préparé avec le plus grand des sérieux cette rencontre

C’est un groupe de 23 joueurs qui est retenu et se réunit ce samedi matin au pied du Canigou pour la traditionnelle mise en place matinale. A noter l’absence de 12 joueurs (5 blessés, 3 malades et 4 absents excusés ou non retenus dans le groupe).
Elle se déroule exceptionnellement sur le terrain du Lycée. L’écoute, le travail, le sérieux et la bonne humeur sont au rendez-vous.

Le STAFF a décidé de reconduire le même 15 de départ, victorieux la semaine dernière l’équipe de PALAVAS ( Ou un « BEUG » informatique avait altéré le compte rendu) à savoir :  

VANNI  - BOSCH – BENEZIS
DEVOS -   DIMIER
GRIEU-DRAPIER – MONTAGNE - BONNEIL
CAMBILLAU (m) – HEMMERLE (o)
LORY – RIU (Cap.) – ABDOUN – SALIES Guillem
MARTY
 «Jokers» :  AUNEZ Kyllian – SALIES Galdric – CAPEDA Dorian – ELIAS Florian – PRATVIEL Théo – PREVOST Erwan – MONTOYA Alexandre

Quelques réajustements sont faits, au niveau du banc de touche, afin de donner du temps de jeu à tout le monde et surtout maintenir un contexte de concurrence sur les bases définies entre nous (assiduité , implication, travail, etc…)
Comme de coutume, et dans le but, de mettre le groupe dans les meilleures conditions, le déjeuner est pris en commun au siège de l’école de rugby. Et c'est l'occasion de remercier encore une fois, notre président « multi casquette » pour la confiance qu'il nous accorde mais également parce que c'était lui qui était derrière les fourneaux !!!!
Comme quoi, le rugby est un vrai sport d’équipe…

Il est 12h00, lorsque le groupe quitte la capitale Conflentoise. Une paire d’heures plus tard, les rugissants moteurs (n’est-ce pas Jérôme ?) sont stoppés sur le parking du stade Frédéric BIGOTIERE de Frontignan Plage.
Après avoir pris possession des magnifiques installations, dans ce contexte, à 15h30 et sous un temps clément, mais venté, que  l’arbitre, Gaël ROGER du comité du Languedoc, siffle le début de la rencontre.

 

Ayant gagné le « toss », nous avons choisi d'engager. Nos adversaires choisissent de jouer avec le vent dans le dos.
Malgré le coup d’envoi capté par les héraultais, un ou deux temps de jeux plus tard, les visiteurs récupèrent la « gonfle » et là, alors là.... le jeu dynamique des avants et l'enthousiasme des trois-quarts catalans va faire tourner la tête et vaciller les jambes adverses. Les enchaînements se succèdent et les locaux ne touchent plus le ballon.
En 10 minutes,  les catalans n’ont pas scellé le match, mais marqué de leur emprise la rencontre.
Tout d’abord par le numéro 11, noté excellent ce jour, Hugo LORY, à la troisième minute et 3 minutes plus tard, par le numéro 13, qui s’affirme de match en match, Maël ABDOUN. Un seul essaie sera transformé. (THAU RUGBY 0 - CANIGOU 12).
Sur l’engagement, récupéré par les catalans, le bouillant et dynamique troisième ligne aile, Théo BONNEIL, s’extirpe du regroupement et après plusieurs raffuts, dépose la « gonfle » entre les « perches ».
L’essai sera transformé par le buteur Guillem MONTAGNE (THAU RUGBY 0 - CANIGOU 19).
Ouffff….ca va vite et fort…semblent dire les locaux !!! A ce rythme, on va prendre « cher » !! car on joue a peine depuis 10 minutes.

Mais la réaction de ces derniers est enfin là ! Peut-être pas trop catholique…mais soit, le rugby est un sport de combat…et les catalans ne sont pas de nature à s’enfuir.
En effet, les héraultais répondent avec leurs armes, la puissance et envoient de longues séquences de percussion et tentatives de pénétrations.
Mais c’est sans compter sur la détermination défensive des hommes du Canigou, car comme on dit dans le jargon rugbystique, aujourd’hui, il a été décidé de mettre les « barbelés » !
Et ça va piquer !! Il pleut des « tampons »..
Sauf qu’à ce jeu, il y arrive que l’on y laisse des plumes. Et le dynamique Théo BONNEIL doit quitter ses équipiers suite à un mauvais coup.
Le dernier quart d’heure de la première mi-temps verra les deux équipes se neutraliser au niveau du tableau d’affichage.
Est-ce que les catalans ont eu besoin de souffler ou est-ce qu’ils sont tombés dans la facilité après les 20 premières minutes ?
C’est la question, à laquelle, les coaches devront répondre.

La mi-temps sera sifflée sur ce score en faveur des visiteurs :

 THAU RUGBY 0 - CANIGOU 19

En seconde mi-temps, avec l'appui du vent, les recommandations et les mises en garde, le scénario sera identique au début du match.
Les catalans vont mettre leur emprise et supériorité sur la partie, mais le match se durcit.
A la 40° minute, l’excellent arbitre est obligé de sortir une « biscotte » au numéro 10 des « muscatiers » pour placage haut.
En infériorité numérique, le numéro 10 catalan, Théo HEMMERLE, en profite pour inscrire le quatrième essai de la partie, que ne manquera pas de transformer le buteur du Canigou à savoir La GUILLE !!!!
(THAU RUGBY 0 - CANIGOU 26),
La domination est toujours catalane, mais on se complique toujours le rugby alors que lorsque lorsque l'on joue simplement, nous sommes performant.
Mais on sent les locaux à la limite de la rupture, car malgré leur détermination, ils se heurtent à l'intraitable défense catalane.
Il reste moins de dix minutes à jouer. C'est alors que les catalans décident de terminer comme ils avaient commencé. Peut-être pour remercier leurs fidèles supporters !!! Encore merci à eux de leur présence et soutien.

Ça seront trois essais transformés qui clôtureront cette rencontre. Ils seront l’œuvre de la troisième ligne catalanes.
Le premier sera inscrit, par Matthieu GRIEU-DRAPIER, et les deux autres par  Guillem MONTAGNE.
C’est ce même Guillem, Monsieur « DROP » en 2015, qui avait été si en difficulté au pied l’an dernier sur ce même stade. Les taupes s’en rappellent. Le jardinier qui est toujours en pleine dépression suite à l'arrachage d'un mètre carré de pelouse s'en souvient également comme si c'était hier..... la larme à l'oeil lorsqu'il évoque ce douloureux souvenir....
Mais on n'en dira pas plus….juste qu’aujourd’hui et malgré le vent, il réussit 6 transformations sur 7. Félicitations à lui et à Nicolas, son mentor qui apporte sa compétence, sa bonne humeur et sa décontraction mais chuuuutttttt.

L'arbitre siffle la fin du match sur le score, sans appel de 47 à 0 pour les visiteurs.

Quelles conclusions ?

Tout d’abord félicitations pour ce résultat qui nous permet d'affirmer notre première place au classement et de réaliser l’objectif fixé.
Nous avons surtout réalisé le match  « référence » à l’extérieur, même si certainement certaines futures joutes seront autant ou plus ardues.
Mais ça nous donne un curseur de ce qu’il faut faire et pas faire, de l’énergie à mettre en œuvre, de la capacité à repousser nos limites, la douleur pour atteindre l’objectif.
Ensuite, nous observons que nous ne sommes toujours pas capables de conserver le fil conducteur de notre jeu pendant tout le match. Il faut pour cela éviter l’individualisme, car seule l’initiative doit rester individuelle. Ce n’est que la somme des initiatives individuelles qui créent la menace et met en difficulté l’adversaire.
Nous ne cesserons de vous le dire, de vous l’écrire et de vous le répéter :
« Notre marge de progression est grande, il faut pour cela être encore plus réguliers, plus constants dans l’effort, dans la concentration
Mais surtout ne pas oublier que rien n’est acquis, et quel seul le travail, notre travail, sera le fruit et la récompense de celui-ci.

Benjamin Franklin ( non non  ce n'est pas une tortue verte de dessin animé ) disait :

« Ayez la volonté et la persévérance, et vous ferez des merveilles »

Les prochaines semaines seront primordiales les gars. Bleu de chauffe et idées claires !!!

Le week-end prochain réception au stade Clément Padrixe à Prades à 14h30de l’équipe de JACOU RC (Banlieue de Montpellier), en match d’ouverture de nos amis juniors Philiponeau de la JOPCC qui recevront quant à eux leurs homologues de CASTELNAUDARY

Le STAFF




LES BABYS A THUIR EN NOMBRE MALGRE UN FROID INTENSE : BRAVO A EUX
Samedi 16 Janvier 2016

Une douzaine de courageux combattants sont venus braver le froid de ce samedi après midi pour représenter l'ERC à l'invitation du club de Thuir.
Notre forte délégation a fait impression! Nous avons aligné deux équipes qui ont chacune effectuée cinq match. L'équipe de Thuir et celle de l'ERC sont sorties du lot malgré une opposition plus qu'honorable des autres clubs. Encore une fois nous pouvons être fiers de nos jeunes pousses qui ont fait preuve de discipline et d'envie.

A l'issu des fantastiques joutes un gouter était offert par le club de Thuir.
Un bon moment de convivialité pour tous.
Merci aux nombreux parents présents pour soutenir les enfants et l'éducateur!

Fabrice Fourmantel




<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 >>

Ecole de Rugby du Canigou
Conception et copyright : Hermès Concept