Ecole de Rugby du canigou
Résultats Ecole de Rugby du Canigou

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 >>

LE CHALLENGE PAUL BROCH 2015 (les photos sont dans l'album)
Dimanche 24 Mai 2015





MINIMES : DEMI-FINALES A MILLAS
Samedi 16 Mai 2015

Les Minimes se sont déplacés ce samedi matin à MILLAS pour disputer les demi-finales régionales face à Millas et ES Catalane :

Ils font match nul face à une bonne équipe d' Argeles sur le score de 5 à 5  et s'inclinent face aux locaux de Millas par 20 à 14 .

Deux matchs largement à leur porté dans lesquels ils ont manqué de concentration ,de lucidité et de valeur défensive à des moments importants , qui se sont disputés avec un excellent état d'esprit .




LE CHALLENGE LE MELGUEIL A MAUGUIO : UNE EXCELLENTE JOURNEE (les photos sont dans l'album)
Dimanche 10 Mai 2015

Ce samedi l'école de rugby du Canigou était en déplacement  à Mauguio  afin de participer  pour la deuxième fois au Tournoi LE MELGUEIL

Notre club était représenté par une équipe Premiers Pas, une équipe Poussins, une Benjamins et une équipe Minimes. Un bilan positif dans l'ensemble avec un excellent comportement  de nos équipes. Un tournoi qui s'est déroulé dans un excellent état d'esprit et organisé de fort belle maniére par les dirigeants de Mauguio qu'il convient de féliciter et de remercier.

Premiers Pas:  se hissent à la finale et réalisent un excellent  tournoi  face à des équipes inédites et robustes comme Muguio ,AS Béziers ,Lunel ,Grane et Villeneuve les Maguelones  .Ils ont joué avec grand plaisir et courage et mériteraient  de gagner au même titre que  Palavas .

Poussins :nos poussins ont  bien joué et ont eu un bon comportement face aux équipes de Muguio ,Palavas ,Lunel ,Béziers et Villeneuve les Maguelones  .Félicitations au groupe .

Benjamins: nos  benjamins  réalisent un  tournoi  honorable face aux équipes  de Mauguio , ,Lunel ,Riom ,Maurey Béziers ,Cote d'Arey et Villeneuve les Maguelones .




LES PREMIERS- PAS , LES POUSSINS , LES BENJAMINS et LES MINIMES au CHALLENGE PANABIERES A RIVESALTES (Les photos sont dans l'album)
Dimanche 03 Mai 2015

Compte rendu à suivre




CADETS U16 :CHAMPIONNAT TEULIERE - 1/32 FINALE FFR - CANIGOU contre FLEURANCE-LECTOURE - DIMANCHE 03 2015
Dimanche 03 Mai 2015

Défaite contre FLEURANCE- LECTOUR 24 à 12....
Ce n'est pas la fin d'une histoire mais juste la derniere page d'un chapitre qui se tourne !

Pas à la hauteur !!!!

Après avoir digéré l’honorable défaite en finale de la compétions Mixte TEULIERE Languedoc-Roussillon, nous étions opposés à l’équipe Gersoise de FLEURANCE sur le terrain « campagnard » de Caraman (31), en 1/32° de Finale de la compétition TEULIERE A national FFR.

Nous n'avons rien changé dans la préparation hebdomadaire de ce match  avec deux entraînements programmés pour le premier le mercredi et en raison du match le dimanche, l’autre le samedi en fin d’après-midi.

En milieu de semaine,  nous avons du nous rendre au siège du Comité du Languedoc pour soutenir le dossier de Dimitri NADAL devant la commission disciplinaire car il avait fait l'objet d'un rapport du délégué lors de la finale. Il risquait une suspension pour geste « déplacé ».
Nous avons eu raison d'effectuer  ce déplacement car après avoir expliqué en long en large et en travers ce qu'étaient les cornes du diable, Dimitri fut autorisé à jouer !!
Le rendez-vous était  fixé ce dimanche à 8h00 au siège de l’école de rugby pour prendre la route pour la banlieue Toulousaine.
Le repas froid est pris sur l’aire de repos de l’autoroute à hauteur de Villefranche de Lauraguais.

L’équipe mise en place par le staff, pour cette finale est la suivante : 

POUJOLS  - BEKEIRA Yazhid – YACONO
SOLERE – DIMIER
GRIEU- GRAPIER – MONTAGNE - BROUSSE (Cap.)

BANTOURE (m) – PUY (o)
SZARVAS – NADAL –PARENT – CAPARROS
LORY


« Jokers » - GARRIGUE –BEKHEIRA Yacin – BOUSIGUES – PREVOST -  COULET - RIU -  ELIAS

Il est 15h00, lorsque l’arbitre, M. DOMENC du comité du Midi Pyrénées, siffle le début de la rencontre devant une belle chambrée de supporteurs catalans.

Nos Cadets donnent le coup d’envoi, le ballon est récupéré par notre adversaire qui nous met de suite la pression.
On sent qu’il se passe quelque chose, que ça tourne pas rond dans la machine catalane…..
Nous jouons la 8° minutes et la première pénalité tentée par l’excellent N° 15 (Julien BASTIDE) des Jaunes va passer entre les perches. (8° minute : CANIGOU 0 – FLEURANCE 3)
.
Sur le coup d’envoi des catalans, un sursaut d’orgueil permet d’occuper « légèrement » le camps des Gersois.
L’homme en vert va nous octroyer une pénalité. Le buteur catalan de près de 42 mètres à gauche demande à la tenter et bien lui en prend car d’un magistral coup de « pompe », la gonfle rebondit sur la transversale.
Les juges de touches lèvent simultanément leur drapeau pour valider la tentative.
(15° minute : CANIGOU 3 – FLEURANCE 3)
.
Malheureusement sur l’engagement, ça se confirme les hommes des Pyrénées ne sont pas au mieux, trop d’imprécision, de placages manqués….d’absences !
Et les jaunes vont en profiter pour pointer en « dame », à peine 1 minute après avoir égalisé. L’essai sera transformé.
(16° minute : CANIGOU 3 – FLEURANCE 10)
.
La réponse du berger à la bergère ne se fait pas attendre, sur l’engagement les « fleurantins » se mettent à la faute. Il n’en faut pas plus au buteur du Canigou, très en confiance, de prés de 48,0 m pour réduire le score, mais ce ne sera qu'un feu de paille.
(17° minute : CANIGOU 6 – FLEURANCE 10)
.
Mais, il était écrit que ce dimanche, le rugby ne serait pas catalan. Car à peine 3 minutes après avoir réduit le score, un essai collectif transformé, encore, par l’arrière Julien Bastide, permet aux Gersois de faire le « break » à 15 minutes de la pause.
(20° minute : CANIGOU 6 – FLEURANCE 17)
.
D’habitude c’est le premier quart d’heure qui est catalan, mais aujourd’hui ça sera le dernier (quand on vous disait un peu plus haut que ça ne tournait pas rond aujourd’hui). Mais la machine grince, et il faudra encore s’en remettre au pied du N° 12 et buteur du Conflent pour réduire le score sur une nouvelle pénalité de près de 40,0 m.
(28° minute : CANIGOU 9 – FLEURANCE 17)
.
On joue la dernière minute de la première mi-temps, nouvelle pénalité pour les catalans qui décident de taper en touche pour jouer une « pénaltouche » et tenter de réduire le score juste avant la pause.
Mais quand rien ne va, rien ne va, le ballon est subtilisé par l’adversaire suite à une erreur de compréhension dans l’annonce.
Le ballon est tapé en touche et Monsieur DOMENC siffle la mi-temps sur ce score.
(CANIGOU 9 – FLEURANCE 17)
.

Et la pause « citron » va permettre aux deux équipes de souffler…

sous une chaleur étouffante

Après le changement de camp, les Cadets Canigou sont toujours dominés et mis sur le « reculoir » sur l’ensemble des conquêtes.
Le «  salut » va venir peut être de son buteur, toujours en verve,  qui va faire encore « mouche » sur une lointaine pénalité.
(39° Minute : CANIGOU 12 – FLEURANCE 17)
.
Le scénario va se reproduire car juste 3 minutes plus tard, sur un « long » dégagement. On manque d’à propos, d’envie, et sur le rebond le ballon sera subtilisé par l’adversaire et qui s’effondrera dans l’en-but Catalan pour la 3° fois. L’essai sera à nouveau transformé.
(42° minute : CANIGOU 12 – FLEURANCE 24)
.
Les débats vont s’équilibrer pendant la demi heure qui reste mais on n’arrivera pas à mettre en difficulté, en danger réellement notre adversaire.
Peut être aurait-il fallu continuer à prendre les points au pied ?
Malgré les derniers encouragements des supporters qui portent leur équipe dans ces derniers instants, rien n'y fait  !!
L’arbitre siffle la fin de la rencontre, synonyme de victoire et qualification en 1/16° pour notre adversaire du jour et de fin de saison pour les Catalans.
Bravo et félicitations à cette belle équipe de FLEURANCE et à ses entraîneurs et bonne route pour la suite.
La déception, les pleurs, emportent les jeunes catalans.
Pour gagner en phase finale, il nous a manqué d’expérience, de fraîcheur, d’un effectif plus conséquent sur l’ensemble de la saison.  Ce qui a été notre force tout le long de la saison, a été notre faiblesse aujourd’hui.
Sachez que malgré cette grande déception qui est la notre, nous sommes très fiers d’en être arrivés la. (Comme on a pu vous le dire à la fin du match, nous , on signe chaque saison pour vivre le même parcours)
Nous allons juste reprendre quelques publications « Facebookiennes » pour finir cet avant dernier compte rendu.

Car le dernier, que l’on publiera sous quelques jours, sera une synthèse, un bilan de cette FORMIDABLE aventure commencée le 14 juin 2014..
Olivier a écrit :
« Tout ce que je sais c'est que cette année je l'ai passée avec des gens adorables, pas compliqués festifs et impliqués. Je parlais là des parents et de tous les gens qui nous ont soutenu au cours de cette saison.
Je sais également que j'ai partagé des moments très forts avec des garçons qui ont plein de valeurs, qu'elles soient humaines ou sportives. Les mecs, avec un effectif très réduit, vous avez fait une super saison. En tirant ainsi sur la corde, elle a fini par rompre mais ce n'est pas de votre faute. C'est parce que les organismes n'ont pas pu suivre.
Malgré tout, on a disputé une finale régionale et un 32ème de championnat de France !!!! Ce n'est pas rien et n'est pas donné à tout le monde !!!!!
Soyez fiers de ce parcours. Ne jetez rien et restez comme vous êtes !!!
On a vécu de nombreuses émotions tant dans le vestiaire que dans les nuits Pradéennes, Vernétoises ou Cerdanes .....Inoubliables !!!!
Merci à vous les joueurs. Merci à vous mes copains du staff (Patrick,  Marco, Lolo, Sylvia et David) Merci à Flo Parent pour ses programmes de préparation physique. Merci à Claude notre cuistot. Merci aux responsables des clubs du RACC et de l'ERC pour nous avoir permis de fonctionner de la sorte. Et enfin merci à vous les parents qui par votre disponibilité et votre simplicité ont fait de cette saison une belle réussite !!! »


Sylvia a publié ceci :
« Ne pas pleurer, ne pas baisser la tête surtout pas!! Oui vous êtes aujourd'hui déçus et tristes mais vous ne vous rendez pas compte du parcours effectué.  Vous avez fait une super saison !! Qui aurait cru au mois de juin dernier qu'au mois de mai suivant on serait encore en course ....ET ! Vous êtes tous unis vous formez une belle bande de VRAI copains !! Et c'est là l'essentiel !! »

Sophie Marais, la maman de notre Capitaine Maxime BROUSSE a écrit :
« On a vécu une année rugbystique inoubliable mais comme dit si bien ODG (Il faut comprendre Olivier Degeilh) la corde arompu aujourd'hui en 32 ieme de finale de championnat de France. Ce n'est pas rien d'en être arrivé là après une finale de championnat de Languedoc Roussillon. »

Quant à Patrick Parent il a écrit :
« Bonjour,
Le réveil est un peu dur....mais c'est la réalité. C'est la vie !
Mais restons fier, humble et il faut relativiser car ce n'est qu'un jeu.
Ce n'est pas une fin d'une histoire mais juste une page d'un chapitre qui se tourne ! On reviendra plus fort....
Et surtout ne pas se désunir...
Exceptionnellement, le dernier compte rendu prendra plus de temps.....
Pat »

L 'écrivain et poète français du 19ème siècle Pierre Véron disait que « l'expérience est un fruit amer qui ne pousse que sur le sol du malheur »
Quant à Simon de Bignicourt dans son recueil de pensées et réflexions philosophiques , il donnait la définition suivante de « la connaissance » : « La connaissance est le fruit de l'expérience ».

A la lecture de ces deux citations, nous pouvons, vous pouvez être convaincus que cette année aura été riche. Riche parce que cette expérience amère nous aura coûté cher, nous aura fait pleurer et riche parce que cette même expérience vous aura donné une bonne dose de connaissance. La connaissance de vous-même, de votre capacité à apprendre, de la capacité de votre corps à assimiler des charges de travail, de votre force mentale, de la nécessité d'avancer en équipe et non pas de façon isolée, etc etc

Tout ceci n'est que l'école de la vie. Toutes ces qualités vous serviront dans la suite de vos études, de votre carrière professionnelle et sportive....

Alors si nos n'avons rien gagné de symbolique comme un bouclier, sachez que nous avons gagné beaucoup plus et ça, nous nous en rendrons compte plus tard !!!!

Sportivement. Le staff.
Rendez vous samedi à 10h00  pour l'entraînement au stade Clément PADRIXE de PRADES.




<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 >>

Ecole de Rugby du Canigou
Conception et copyright : Hermès Concept