Ecole de Rugby du canigou
Résultats Ecole de Rugby du Canigou

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 >>

CADETS U16 :CHAMPIONNAT TEULIERE - CANIGOU / QUILLAN-LIMOUX (11)) à PRADES (66) - LES PHOTOS SONT DANS L'ALBUM
Samedi 28 Février 2015

« Le bonheur est dans le pré »

Pour la dernière journée de la phase qualificative, nous recevons l'excellente équipe de l’US QUILLAN-LIMOUX, notre dauphin au classement.  Les audois se présentent au pied du Canigou avec la ferme intention de nous ravir la première place de la poule et de se tester en vue des phases finales.....

Cette semaine, un entraînement supplémentaire, dédié spécifiquement aux jeux de ligne et aux schémas de jeu a été programmé.
Samedi matin, l'ensemble du groupe, comme d’usage se retrouve sous les ordres de l’encadrement sportif au pied du Canigou et sous un soleil radieux. Après la mise en place et un repas pris en commun au siège, nous avons,  à  13 heures 30,  pris la direction de Clément PADRIXE.

A 14h30, Monsieur LE GAC, donne le coup d’envoi du match en faveur du CANIGOU.
Les premières minutes sont à l’avantage des catalans, qui maîtrisent, encore une fois la conquête et l’occupation du terrain même si la possession du ballon est partagée. Toutefois, sur la première incursion des audois, les bleus et blancs sont pénalisés. Le buteur, demi d’ouverture des rouges ouvre le score. (CANIGOU 0 – US QUILLAN 3)
Sur le renvoi, nos Cadets, sous l’impulsion des avants encore une fois impressionnants de maîtrise, repartent à la charge. Mais malheureusement, les consignes collectives et les schémas de jeu travaillés ne sont pas mis en application.
Cela se concrétise par un manque d’efficacité et facilite le travail de la défense audoise. Entre temps, le buteur local ratera la cible sur une seule occasion de tir au but.
Il faut attendre la 29° minutes pour voir, sur une « 89 », Lucas BANTOURE, pointer un essai plein d’à-propos au coin du poteau de touche de but droit. L’essai ne sera pas transformé. (CANIGOU 5 – US QUILLAN 3)
La fin de cette première période est largement à l’avantage des bleus et blancs, qui par une meilleure rigueur sur certains choix individuels aurait pu faire le break à deux reprises au moins….

La mi-temps est sifflée sur le score de 5 à 3 pour le CANIGOU.

La reprise de la deuxième mi-temps est à l'avantage des visiteurs, qui sur le coup d’envoi, occupent le camp des catalans. Mais la défense veille au grain, seule une pénalité en faveur des « gavatchs » aurait pu inverser le score. Mais le buteur Quillanais rate la cible.
Les hommes du Canigou, remettent la marche avant, mais les mêmes maux persistent, à l’exception d’une échappée de prés de 60 mètres du N° 8, Guillem MONTAGNE repris in-extremis à un mètre de la ligne de but… Mais où était le soutien ?
Il faut attendre la 50° minutes, pour voir le buteur local, Matthieu PARENT faire un mini « break » sur une nouvelle pénalité de 30m, légèrement à gauche des « perches ». (CANIGOU 8 – US QUILLAN 3)
Le dernier quart d’heure sera à l’avantage des catalans, les audois marquent le coup physiquement, mais ne craqueront pas. Il reste 7° minutes à jouer, et à l’incompréhension des deux camps, l’arbitre sifflera la fin du match….
Le Canigou l’emporte sur un score de 8 à 3.

Un match plein d’enseignements avec un scenario digne des phases finales, un contenu sportif riche qui sera analysé par les entraîneurs.
Tout d’abord, félicitation pour le groupe, qui achève cette deuxième phase qualificative avec un bilan de 8 victoires en 10 matchs. Ce parcours lui permet de terminer 1° de la poule 2, avec un goal-average cumulé sur les deux phases de +342 points (avec plus de  421 points inscrits en 14 matchessoit une moyenne de 30 points par match contre une moyenne de 6 points encaissés).
Humainement, nous vivons une belle expérience avec un groupe qui bosse bien et qui est agréable à vivre. Ce sont là, de belles relations humaines et d’amitiés qui perdureront à jamais.
Maintenant place, à un nouveau challenge et pas le moindre : Lesphases finales du championnat Mixte Languedoc-Roussillon TEULIERE A
Il y a 4 matches en terrain neutre à gagner pour prétendre soulever un bout de bois.
Ce « planxot » qui échappe au club du Canigou depuis une décennie et qui serait également synonyme de qualification en championnat de France TEULIERE A.

Tout commencera dans quinze jours, en 1/8 de finale, contre l’équipe de SIGEAN-PORT LA NOUVELLE. Cette équipe a terminé 13ième de la phase préliminaire (nous étions 10 ième). Elle a ensuite réalisé un beau parcours dans la phase de qualification puisqu'elle se classe 2ème de la poule 3.

Même si on essaye de faire parler et analyser les chiffres et les classements, il ne faut pas en tenir compte. Il faut retenir que sur ce type de match de la « mort », c’est l’équipe qui aura le plus envie, qui sera la plus efficace, la plus lucide qui l’emportera et qui continuera sa route vers sa quête du «Graal».
L’erreur serait de se focaliser uniquement sur l’adversaire, car à notre avis, et par expérience, l’adversaire le plus redoutable, c’est soi-même dans ce type de match.
Dés demain, il faudra se préparer à ce type d’échéance et se dire que ce sera peut être la dernière.. Après on n’aura que des regrets…
Physiquement, nous sommes prêts, « rugbystiquement », il faut faire les derniers réglages, reste le mental…
Dans les moments décisifs, le mental joue un rôle déterminant. Se préparer à affronter une situation stressante, une compétition, implique bien sûr d'être au point individuellement, collectivement, mais aussi dans sa tête ! « La clé de la réussite repose en grande partie sur la capacité à visualiser la réussite... avant même qu'elle n'ait lieu ! Se projeter dans la tête le film de sa victoire augmente la performance ». (Nicole Ortis  - Préparatrice Mentale)
Et pour aller dans ce sens, Henry Ford disait : « Quand tout semble aller contre toi, souviens-toi que l’avion décolle contre le vent, pas avec »

Aussi, afin de se préparer le plus sérieusement possible, nous profiterons du samedi 07 mars (journée de repos) pour effectuer un stage d’une journée à Prades. (Le programme vous sera communiqué mercredi à l’entraînement).
Pour terminer et comme le disait si bien l'illustre auteur canadien T.Harv.EKER : « Si tu veux voler avec les aigles, tu devras arrêter de nager avec les canards »

Et bien nous, staff, joueurs nous voulons voler haut, avec les aigles. Vous savez donc de quoi demain sera fait !!!!!
Nous sommes très fiers de vous. Encore bravo pour cette première partie de saison et en route pour écrire une nouvelle page d'histoire pour vous, pour nous mais aussi pour nos deux clubs, pour nos villages, pour nos territoires qui s'étendent du Conflent aux confins de la Cerdagne et du Capcir !!!!!

Sempre endavant…..

Le STAFF




LES BENJAMINS ET LES MINIMES A AU CHAMPIONNAT REGIONAL A BOUJAN SUR LIBRON
Samedi 28 Février 2015

Les benjamins et les minimes se sont déplacés samedi matin de très bonne heure pour les premiers matchs du championnat régional dans l'Hérault  pour rencontrer des équipes de Mauguio et de Boujan/Servian .

Les benjamins ,composés en grande partie de 1° année ,ont eu fort à faire face à de belles et puissantes équipes .Ils s'inclinent à deux reprises ,non sans avoir démérité .Il faut continuer à s'entraîner sérieusement pour les prochains matchs .

Les Minimes , qui avaient quelque peu oublié les valeurs de combats et la rigueur défensive , s'inclinent face à l'excellente équipe de Mauguio par 19 à 14 au cours d'un match largement à leur porté . Face à Boujan/Servian ,dans un match qu'ils ont dominé très largement ,ils s'inclinent de justesse par 8 à 7  par manque d'efficacité en ne validant pas les nombreuses occasions d'essais , et par faute  d'indiscipline .Vivement les prochains entraînements pour remédier à ces petits problèmes .

Un grand merci pour l'excellente ambiance , réception et organisation des nos amis de Servian/Boujan




CADETS U16 :CHAMPIONNAT TEULIERE - VENDRES-LESPIGNANS-LES CHEMINOTS DE BEZIERS / CANIGOU à VILLENEUVE les BEZIERS (34) (LES PHOTOS DANS L'ALBUM)
Samedi 21 Février 2015

Un còp de pé al cuol !!!!! (Un coup de pied au cul !!!! )

L'avant dernière journée de la phase qualificative nous a amené dans le pays de notre ami entraîneur Olivier et plus précisément à VILLENEUVE-LES-BEZIERS pour affronter l’équipe de VENDRES-LESPIGNAN- CHEMINOTS DE BEZIERS, classée avant la rencontre troisième de Poule.
Comme de coutume depuis le début de la saison, pendant cette période de vacances, le groupe Cadet, quasiment au complet (Absents ALESSO, COULET, VERGES, en sus des blessés de longue date), se retrouve en milieu de matinée, ce samedi matin, au stade Clément Padrixe pour un réveil musculaire et une mise en place collective.

C'est sous la houlette de leur staff habituel, que cette séance est menée avec sérieux, précision et rigueur.
Le repas, concocté par notre cuisinier, est pris en commun au siège de l'école de rugby.

A 11h30, le convoi prend la route pour l’Hérault dans d’excellentes conditions de transport, avec la compagnie EVAZ’JO Roussillon Voyages.
Une paire d’heure plus tard, nous posons les pieds en terre Héraultaise et prenons possession des lieux.

A 15h00, le jeune arbitre, Monsieur Jacques RIVAS, donne le coup d’envoi du match en faveur du CANIGOU qui a le vent dans le dos.
Les dix premières minutes sont à l’avantage des catalans, qui maîtrisent la conquête et l’occupation du terrain, même si la possession du ballon est partagée. Malheureusement, on manque de sérénité et d’efficacité offensive, voire d’alternance pour mettre à défaut la défense blanche et verte.
VENDRES fait plus que résister et nous impose une grosse pression. C'est ainsi qu'à la 10ème minute, sur un ballon lâché par la cavalerie catalane, les héraultais placent un contre et s'en vont inscrire les premiers points du match.  (VENDRES 7 - CANIGOU 0)

Malgré tout, nos Cadets, sous l’impulsion des avants, repartent à la charge. Mais encore une fois, le contre des Héraultais fonctionne à merveille, et nouvel essai transformé à la 17° minute !!! (VENDRES 14 - CANIGOU 0)
On ne ressent pas de panique chez nos joueurs mais une baisse de régime, d’intensité alors qu'au contraire, les locaux sont transcendés……Petit à petit, le match sombre dans un faux rythme et le dernier quart d’heure de cette première mi-temps reste stérile…..Quant aux changements, ils n’apportent rien !

La mi-temps est sifflée sur ce score de 14 à 0 pour les locaux.

La reprise de la deuxième mi-temps est à l'avantage des locaux.
Le vent dans le dos, la pression offensive et territoriale est en faveur de ces derniers, qui à force d’insistance vont faire céder la défense catalane pour inscrire le troisième essai de la rencontre. (VENDRES 21 - CANIGOU 0).
Comme l’aurait dit un certain commentateur des années 70-80, Roger COUDERC,  « la cabane est tombée sur le chien, mais le chien n’est pas mort.. »
Sur le coup d’envoi, les hommes du Canigou réagissent, et proposent du jeu de mouvement, celui qui promet tant et qui est si efficace depuis le début de la saison. Aujourd'hui, il nous fait cruellement défaut. Pour quelle raison ???
Nous sommes à la 45° minutes de la rencontre, et le 3° ligne Centre, Guillem MONTAGNE, va faire sauter le verrou. L’essai ne sera pas transformé. (VENDRES 21 - CANIGOU 5). 
Cet essai aurait dû dynamiser  les catalans, et bien non, au contraire, ça a galvanisé la fougue des locaux, très volontaires, puissants mais brouillons.
Quant aux visiteurs, ils limitent les dégâts défensivement en s'appuyant sur leurs « pompiers de service » pour palier à l’absence individuelle de certains joueurs dans ce domaine (Peut-être à cause d'un manque d'entraînement physique ….. allez savoir )
Mais en fin de match, nos pompiers, à cours d'eau, ne pourront maîtriser l'incendie et compenser les erreurs individuelles. C'est ainsi que dans les dernières minutes, nous encaisserons deux nouveaux essais non transformés.
Le bon arbitre du comité du LANGUEDOC mettra un terme au match sur ce score sans appel de 31 à 5 pour VENDRES.

Comme quoi, dans ce sport, il n’y a qu’un seule vérité celle du terrain…
Tout d’abord, nous tenions à vous féliciter pour votre préparation pendant les vacances (même si certains ont manqué à l’appel), par votre implication et votre sérieux dans la préparation de ce match.
Votre engagement et votre détermination dans ce premier quart d’heure, ont été bons; même si aujourd’hui, on a payé deux contres en notre défaveur.
Comme nous l'avons dit à certains, c’est notre meilleure entame à l’extérieur depuis le début de la saison. Après, on peut toujours se chercher des excuses, mais ce ne sont jamais de bonnes raisons. A vouloir trop jouer, on a déjoué.
Le contenu du match n’est pas si négatif que ça…il faut juste travailler encore et encore, corriger et éviter ces trop nombreuses fautes individuelles….et surtout de ne pas l’accepter personnellement !
C’est le rugby, vous en perdrez d’autres de matches ainsi et vous gagnerez des matches où vous serez moins bon. C’est la beauté de ce sport de « combat », où humilité, remise en question individuelle et collective doivent être de tous les instants.
En phase finale, nous aurons besoin de plus de maîtrise, de patience, de pugnacité, de combativité, de courage et surtout ...…de mental. Toutes ces qualités vous les avez mais on a du mal à les exporter loin de nos bases, à les exprimer ensemble
.

En conclusion, ne vous prenez pas la tête, restez des amis, une équipe, une famille…soudés et solidaires les uns des autres.
Tout ne doit pas être remis en question et en cause sur une défaite logique.

Samedi QUILLAN viendra à Prades chercher la première place de la poule…
Pas besoin de faire un long discours, on n’en parlera pas ou pas plus que ça ! Vous êtes au courant….

Pour finir, sachez qu'en 1733, dans l’Almanach du pauvre Richard, Benjamin FRANKLIN disait : « Ayez la volonté et la persévérance, et vous ferez des merveilles »

Aujourd'hui, nous, le staff,  vous disons :
En début de saison, nous étions deux équipes. Aujourd'hui à force de volonté et de persévérance, nous n'en formons plus qu'une. Vous avez déjà fait une partie du chemin. Faites preuve d'encore plus de volonté et de persévérance et nous aurons bientôt de bien belles choses à partager !!!!!   

Rendez-vous mercredi à l’entraînement.

Le STAFF




CADETS U16 :CHAMPIONNAT TEULIERE - CANIGOU / SERVIAN-BOUJAN (34) à PRADES (66)
Samedi 07 Février 2015

Les PHOTOS sont dans L'ALBUM et d'autres photos sur le site de notre ami Jean-pierre GARY www.sud-rugby.eu

« Aux forceps »

Samedi 07 février 2015, à 15 heures 30, dans le cadre du troisième match retour de poule de la phase de qualification, les Cadets Canigou de l'entente RACC / ERC recevaient sur la pelouse de Clément Padrixe, les héraultais de l'entente SERVIAN-BOUJAN (S.B.R)

Ces derniers arrivent en terre Conflentoise avec une série de 4 victoires consécutives. Leur dernière défaite date de la rencontre aller où ils avaient été défaits sur leurs terres par les Cadets du Canigou sur le score de 13 à 8…. Place à la revanche !

Après la traditionnelle mise en place matinale au stade Clément PADRIXE de PRADES et un repas pris en commun, l'équipe rejoint le stade municipal afin d’assister à la fin du match d’ouverture entre les juniors Philiponeau de la JOPCC contre SC LEUCATE ROQUEFORT XV.

L’équipe mise en place par le staff, compte tenu de l'absence de quelques éléments (BEDRIGNAN, BEKHEIRA Yacin, ELIAS, PARENT, PUY), est la suivante : 

POUJOLS  - BEKEIRA Yazhid – YACONO
SOLERE – DIMIER
GRIEU- GRAPIER – BROUSSE (Cap.)- TEIXIDOR –
        BANTOURE (m) – MONTAGNE (o)

SZARVAS – NADAL –VERGES – RIU
CAPARROS

« Jokers » - COULET –  GARRIGUE – BOUSIGUE – PREVOST – LORY - RODRIGUEZ

A 15h30, l’arbitre M. SAULEAU du comité du Pays Catalans siffle le début de la rencontre.

Les catalans engagent et récupèrent le ballon sur le coup d’envoi. Ils prennent possession du terrain adverse et développent leur jeu de mouvement. Ainsi, il ne faudra pas plus de 4 minutes pour voir l’ailier local, Jean SZARVAS inscrire le premier essai de la partie en bout de ligne et qui ne sera pas transformé. (CANIGOU 5 / SERVIAN-BOUJAN 0)

Sur le coup d’envoi, malgré un gros « cafouillage »,  le numéro 9 catalan arrive à dégager le ballon et trouve une touche dans les 40 mètres adverses. Sur celle-ci, le contre des bleus et blancs fonctionne mais la déviation mal contrôlée met les locaux sous pression. 
Les visiteurs poussent et après plusieurs temps de jeu près de la ligne catalane, sur une belle combinaison, le n° 14 héraultais va déposer le « cuir » entre les perches sans la moindre opposition. L’essaie sera transformé. (CANIGOU 5 / SERVIAN-BOUJAN 7).
Les locaux subissent, ont du mal à revenir dans le match et à mettre en place leur jeu d'habitude si efficace. Il faut dire qu'ils ont fort à faire face à une belle équipe de SERVIAN-BOUJAN qui joue bien le coup, prend confiance et montre une certaine cohérence dans son jeu. Les héraultais font douter les catalans. L’arbitre pénalise tour à tour les deux équipes, principalement pour des fautes sur mêlée et des positions de hors-jeu.
A la 17ème minutes, les héraultais partent à l'assaut de notre ligne. Sur une faute d'indiscipline, ils obtiennent une pénaltouche et vont inscrire leur deuxième essais de la partie. (CANIGOU 5 / SERVIAN-BOUJAN 12).
Un coup de froid envahi les tribunes…

Le match est terne, nos joueurs, peu dynamiques, l'esprit ailleurs, subissent la rencontre. Le match est haché. Devant tant d'indiscipline, l'arbitre doit sévir et sort des « biscottes »

Juste avant la mi-temps et bien que dans le dur, les joueurs du Canigou vont trouver les ressources pour réagir. A la 32ème minutes, après plusieurs tentatives avortées en raisons des nombreuses fautes adverses, le numéro 12, Simon VERGES va enfin trouver l'ouverture dans la défense des visiteurs et aplatir entre les poteaux. L’essai sera transformé par le numéro 9 et buteur, Lucas BANTOURE. (CANIGOU 12 / SERVIAN-BOUJAN 12)

La mi-temps intervient sur ce score de parité.

Celle-ci semble bénéfique puisque dès la reprise, les locaux se montrent enfin à leur avantage tant par le jeu d'occupation que par les prises d'initiatives.
La physionomie du match change. Le jeu s’accélère et des brèches s’ouvrent dans les défenses. Les visiteurs se mettent plus souvent à la faute.
A la 45 minutes, les avants catalans se mettent en évidence et sur un maul pénétrant, le numéro 8 et capitaine, Maxime BROUSSE va s’extirper pour s’écrouler dans  en-but.

L’essai est transformé (CANIGOU 19 / SERVIAN-BOUJAN 12).

Malheureusement, au lieu de poursuivre sur leur lancée, de tenter d'enfoncer le clou, les bleus et blancs du Canigou, sur le coup d’envoi, vont à nouveau subir. A la 50ème minutes, sur une erreur de placement du troisième rideau, le jeu au pied des héraultais prend à défaut notre arrière garde, trop statique et naïve. Le SBR va inscrire un troisième essai, non transformé du bord de touche. Le match est relancé. (CANIGOU 19 / SERVIAN-BOUJAN 17)

Toujours dans la réaction et non dans l'action, les Cadets Canigou vont encore une fois appuyer sur l'accélérateur et vont faire parler leur condition physique. Ils assaillent la ligne adverse et à la 58ème minutes, le numéro 1, Dylan POUJOLS  vient sceller le sort des héraultais. L’essai sera transformé. (CANIGOU 26 / SERVIAN-BOUJAN 17).
Les dix dernières minutes, verront les visiteurs lancer leurs dernières forces dans la bataille pour entrer dans le bonus défensif mais rien n'y fera. L’efficacité et l’abnégation des joueurs catalans les empêchera de parvenir à leurs fins.

 

L'arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score de 26 à 17 pour le CANIGOU.

De ce match, on retiendra la victoire qui, d'un point de vue comptable est très importante. Elle nous permet de consolider notre première place et de valider la qualification pour le 1/8 de finale du championnat mixte du Languedoc-Roussillon qui se jouera le samedi 14 mars 2015 (très probablement, contre l’équipe de SIGEAN/ PORT la NOUVELLE, actuellement deuxième de la poule 3)

On retiendra également le bon comportement des deux équipes et une belle opposition de la part de l'équipe de SERVIAN-BOUJAN qui n'était pas venue dans le Conflent en villégiature. Bravo à eux et bonne continuation.
On retiendra aussi des points négatifs que les entraîneurs n’oublieront pas d’analyser et de travailler avec l’aide de la vidéo.
Cette rencontre nous a permis de mesurer à quel point on n'a rien sans rien et que le rugby nécessite une implication, un sérieux, un respect et un engagement de tous les instants.

Il y a quelques mois, nous vous rappelions que “le travail est toujours la source du bonheur et les fondations du plaisirs”

Aujourd'hui, veuillez vous imprégner de ces quelques mots de Thomas JEFFERSON  (qui n'est pas un trois-quarts de l'équipe d'Angleterre de rugby mais un ancien président des États Unis ..) et  qui disait : « Rien ne peut arrêter l'homme avec la bonne attitude mentale d'atteindre son but; rien sur terre ne peut aider l'homme à la mauvaise attitude mentale »

Place à présent à une petite semaine de repos et après plus d’excuses. On va enfiler le bleu de chauffe et préparer les futures joutes ….

Encore bravo pour ce résultat et la qualification.
Le staff




LE TOURNOI D'HIVER DE SANT CUGAT A BARCELONE : UNE LONGUE ET EXCELLENTE JOURNEE RUGBYSTIQUE (les photos sont dans l'album)
Samedi 07 Février 2015

Une forte délégation de Premiers Pas ,Poussins ,Benjamins et Minimes de l'ERC a participé le samedi 7 février 2015 au 1° tournoi d'hiver de Sant Cugat à Barcelone .

A suivre  le compte rendu




<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 >>

Ecole de Rugby du Canigou
Conception et copyright : Hermès Concept