Ecole de Rugby du canigou
Résultats Ecole de Rugby du Canigou

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 >>

CADETS U16 :CHAMPIONNAT TEULIERE - CLASSEMENT FFR
Samedi 10 Janvier 2015

Le classement à l'issue de la phase aller...




CADETS U16 :CHAMPIONNAT TEULIERE - Classement aprés la 4° Journées
Vendredi 09 Janvier 2015

Le classement des cadets en poule 2 du championnat TEULIERE apres la 4° journée et en route pour l'aude, avec comme objectif de rester invaincu.....




CADETS U16 :CHAMPIONNAT TEULIERE - CANIGOU / RST VENDRES-LESPIGNANS-LES CHEMINOTS DE BEZIERS à PRADES (66)
Samedi 03 Janvier 2015

La trêve des confiseurs aura été de courte durée, pour les Pradéens, qui recevaient ce samedi 03 janvier 2015, la belle équipe du regroupement Vendres-Lespignan-Cheminots de Béziers, à 15H30 au stade municipal de Prades.

      Les banlieusards Biterrois, troisièmes après leur victoire dans le derby contre Servian-Boujan, voulaient se tester contre le leader, comme cela avait été relaté dans la presse héraultaise.

Après quasiment deux semaines de coupure, les joueurs du Canigou ont repris le chemin de l'entraînement le mardi 30 décembre pour terminer l’année 2014. La partie physique de la séance s'est déroulée sous la houlette de Florian PARENT, étudiant en STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives ) à MONTPELLIER que nous souhaitons  associer et remercier à cette occasion aux bons résultats de ce début de saison.
A peine remis des émotions et cotillons de fin d’année, rendez-vous est donné, ce samedi à 10h30, pour la traditionnelle mise en place matinale au stade Clément PADRIXE de PRADES et le repas pris en commun au siège de l’ERC.

C’est un groupe de 22 joueurs qui est constitué.
Il convient de noter le retour de blessure de Benjamin DIMIER, et Hugo LORY et la présence dans les tribunes de Florian ELIAS et de Dany BREDIGNAN notre blessé de longue date, à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

L’équipe mise en place par le staff est la suivante : 

POUJOLS  - BEKEIRA Yazhid – YACONO
   TEIXIDOR – DIMIER
GRIEU/DRAPIER – MONTAGNE – BROUSSE
        BANTOURE (m- Cap.) – PUY (o)

SZARVAS – NADAL –VERGES – RIU
PARENT

«Remplaçants» : COULET -  BEKEIRA Yacin– LORY – GARRIGUE – BOUSIGUE - ALESSO

A 15h30,  l’excellent arbitre (enfin !) du comité du Pays Catalan  M. MAINCENT siffle le début de la rencontre.
Sous un temps printanier, et devant une belle chambrée, nos joueurs reçoivent l’engagement car ayant gagné le« toss » nous avions fait le choix de jouer avec le soleil dans le dos.

Une première réception propre (enfin!) donne le tempo du match car il ne faut pas attendre plus de 3 minutes pour voir les locaux inscrire les premiers points par un essai tout en puissance du numéro 8, Guillem MONTAGNE. L’essai ne sera pas transformé. (CANIGOU 5 – Vendres- Lespignan 0)
Les vingt minutes suivantes sont d'un bon niveau malgré un manque d'application, de rigueur et  d’efficience collective. On veut trop bien faire et on en oublie la simplicité.

Aussi, seule la botte de l’arrière du Canigou va meubler le tableau d’affichage (en panne après le match des juniors….) sur une pénalité. (CANIGOU 8 – Vendres- Lespignan 0)
La défense et le pressing, grosses satisfactions depuis le début de saison, vont permettre à Simon VERGES, le centre catalan, de récupérer un ballon de contre et d’aller en « Dame ».
L’essai sera transformé par le numéro 15 bleu et blanc. (CANIGOU 15 – Vendres- Lespignan 0).

Nos joueurs monopolisent le ballon mais se heurtent à une équipe héraultaise bien organisée et qui, bien que sevrée de ballons, ne lâche rien.
Toutefois, à la 26 ème minutes, une belle attaque en première main de la cavalerie du Canigou a raison de la défense de VENDRES et permet au numéro dix, Clément PUY de s’écrouler dans en-but. L’arrière du Canigou ne réussira la transformation (CANIGOU 20 – Vendres- Lespignan 0).
Juste avant la mi-temps sur une incursion des visiteurs, le numéro 10 adverse réduit le score sur pénalité.  (CANIGOU 20 – Vendres- Lespignan 3).

C'est le score à la mi-temps et également … le score final.

Après la « pause citrons », les catalans engagent et assiègent le camp adverse.

Mais, les biterrois, sûrement remobilisés par leurs entraîneurs, sont présents en défense et sauvent tant bien que mal la patrie sous chaque coup de boutoir des bleus et blancs.
Les joueurs du Canigou n'y arrivent pas. Quelles que soient les options choisies et malgré l’apport la rentrée des remplaçants, il y a toujours une maladresse, une faute, un mauvais placement, un mauvais choix, un excès d'individualisme qui empêchent de « scorer »
La seule issue aurait été de pouvoir marquer rapidement car on sentait les visiteurs à la limite de la rupture. Cela n'a pas été le cas et le tableau d'affichage ne reflète pas la domination territoriale des joueurs du Canigou.
Mais c’est ainsi et le score reste figé jusqu'au coup de sifflet final.

De cette rencontre, nous pouvons retenir :
Du coté négatif : Il faut apprendre à être plus rigoureux individuellement, renforcer l’organisation selon les consignes demandées, être plus patients encore, efficaces dans les derniers gestes, améliorer notre travail et la circulation dans les lignes.
Pour le côté positif : On a maintenant des certitudes dans les fondamentaux acquis, une soif de victoires et la haine de la défaite qui s'affirme, une abnégation en défense qui se confirme, l'alternance dans le jeu, une conquête efficace et une liaison avants/trois-quarts qui se peaufine de match en match.

Enfin, d'un point de vue purement comptable cette victoire bonifiée nous permet de consolider notre première place au classement.
Cela nous permettra de nous déplacer en terre audoise pour aller défier notre dauphin (vainqueur ce samedi chez nos amis du Moulin sur le score de 18 à 12) avec comme objectif une cinquième victoire en cinq matchs sur la phase « aller »

Après la traditionnelle et sympathique réception d'après match, la soirée s’est poursuivie par la dégustation d’un excellent coucous et le partage de la galette des rois et du verre de l’amitié pour l’échange des vœux
Nous remercions très chaleureusement, la famille BEKEIRA, qui nous a préparé et offert cet excellent repas, apprécié à l’unanimité des joueurs, encadrement et parents présents.

On peut dire que cette nouvelle année démarre sous de beaux auspices…. en l’espérant la plus longue possible.
Comme l'a écrit un philosophe du « Capcir », cette semaine, je ne saurais vous rappeler que  “l’effort que l’on fait pour être heureux n’est jamais perdu” et que selon un autre philosophe « Belge », ‘’plus la série est longue et plus elle approche de son terme’’

Nous vous donnons rendez-vous mercredi à 14h à Vernet les bains pour préparer le déplacement à QUILLAN et prolonger la série.....

Le STAFF.




CADETS U16 :CHAMPIONNAT TEULIERE - MOULIN A VENT-POLLESTRE / CANIGOU à PERPIGNAN (66)
Samedi 20 Décembre 2014

Le 20 décembre 2014 a lieu le dernier match avant la trêve des confiseurs avec ce court mais néanmoins très important déplacement chez nos voisins Perpignanais du Rugby Club du Moulin à Vent / Pollestres.
Il s'agit de là « la belle », car nous les avons déjà rencontrés à deux reprises au cours de la phase de brassage.  Nous avions perdu 36 à 15 à Perpignan (c’était notre premier match et cela constitue notre seule défaite à ce jour)
Quelques semaines plus tard, nous avions pris notre revanche sur le terrain de Matemale avec une victoire bonifiée sur le score sans appel de 23 à 0.
Depuis le début de cette phase de qualification, le Moulin à Vent  compte une victoire (contre Vendres à domicile 8 à 3) et une défaite à Thau 22 à 12. 
Le match avait été reporté fin novembre en raison des intempéries qui avaient durement frappé notre département. Le club Perpignanais nous a sollicités afin de reporter à nouveau le match au 24 janvier 2015 mais nous n'avons pas accepté pour diverses raisons (problèmes d'intendance avec la Cerdagne, intégrité physique de nos joueurs qui auraient plusieurs matches à jouer à la suite, etc…). Toutefois, à la demande des dirigeants Perpignanais, nous avons accepté de jouer à une heure plus tardive, 17 heures.
Après la traditionnelle mise en place matinale au stade Clément PADRIXE de PRADES à 11h00 pour l’occasion et un repas pris en commun vers 13h30 pour des raisons nutritionnelles, l'équipe prend  la route vers 15h30 en direction de Perpignan.

Malgré les vacances et l’épidémie de gastro-entérite qui sévit dans Prades et les communes environnantes, c’est un groupe de 20 joueurs qui a répondu présent. 3 joueurs toujours blessés,  Benjamin DIMIER, Florian ELIAS et Hugo LORY, ont tenu à accompagner leurs copains.

L’équipe mise en place par le staff est la suivante : 
POUJOLS  - BEKEIRA Yazhid – YACONO
                TEIXIDOR – SOLERE
GRIEU/DRAPIER – MONTAGNE – BROUSSE
        BANTOURE (m- Cap.) – PUY (o)
SZARVAS – NADAL –VERGES – RIU
                           PARENT
 «Remplaçants» : COULET -  BEKEIRA Yacin– PREVOST – GARRIGUE - BOUSIGUE
 
 A 17h00, l’arbitre M. NEVEUX du comité du Pays Catalans siffle le début de la rencontre.
Nos joueurs engagent le match contre la « Tramontane »
Le coup d’envoi encore une fois mal tapé, permet aux locaux d’occuper à l’aide du vent le camp des Conflentois.
Avec une défense efficace mais un jeu au pied défaillant face aux rafales capricieuses de la « Tram' », nos joueurs n’arrivent pas à sortir de l’emprise des blancs Perpignanais.
Fort logiquement, à la 8ème minute, sur un beau mouvement des trois-quarts locaux, nous sommes battus sur l’extérieur. L'essai n'est pas transformé.  (Moulin à Vent 5 – Canigou 0)
 
Le match est insipide. Les joueurs du Canigou sont peu actifs, subissent encore une fois le début de la rencontre et ce,  malgré les bonnes intentions d’avant match.....
L’arbitre pénalise tour à tour les deux équipes principalement pour des fautes incompréhensibles et ne siffle pas celles qui doivent être sifflées.
A sa décharge, il officialisait pour la première fois….mais cela n’excuse pas la commission de désignation du Comité Pays Catalan. A quand des arbitres confirmés chez les jeunes !!! A méditer chers élus....
Suite à l’ouverture du score associé à une bonne « engueulade » des entraîneurs, nos joueurs du Canigou se réveillent enfin et commencent à jouer du rugby.
A partir de la 15ème minute, sous l'impulsion de nos avants, le match change de physionomie et le « cuir » est majoritairement en notre possession.
Malheureusement, face au vent et avec des trois-quarts peu inspirés, n’arrivant à trouver de solution dans la défense adverse agressive, cette domination est stérile.
      Il faut attendre la 26ème minute et s'en remettre au pied du buteur du Canigou pour réduire le score sur une pénalité.  (Moulin à Vent 5 – Canigou 3)
 
La mi-temps intervient sur ce score.
 
Encore une fois, sur le coup d'envoi, nous prenons la pression et au lieu d'aller jouer chez l'adversaire avec l'aide d’Éole. On s’amuse à se faire peur et à jouer dans notre camp.
Notre défense, si efficace depuis le début de la saison, résiste encore une fois aux différentes vagues d’attaques des locaux.
Il faut patienter jusqu'à la 10ème minute de cette deuxième mi-temps pour voir nos efforts enfin récompensés par un essai consécutif à une « pénaltouche ». Le maul constitué progresse et s'écroule dans l'en-but Perpignanais. L’essai est accordé à l’excellent numéro 7 du Canigou, Maxime BROUSSE.
Celui-ci sera transformé par l’arrière et buteur Matthieu PARENT. (Moulin à Vent 5 – Canigou 10)
 
Sur le coup d’envoi, les hommes du Canigou remettent la main sur le ballon et continuent à réciter leur rugby.
Malheureusement un arbitrage peu compréhensible, rend le climat tendu, sur et au bord du terrain. Le match sombre, comme l’éclairage du stade, les esprits s’échauffent et quelques marrons sont échangés. (C'est l'époque !!)
Il convient de préciser que depuis le début de la saison, nos joueurs ont un comportement exemplaire sur et en dehors du terrain avec seulement deux cartons jaunes récoltés.
Or, nous rappelons ici que s'il est nécessaire de faire face collectivement, le comportement individuel de certains qui se reconnaîtront n'est pas acceptable. Nous aurons l'occasion d'en reparler lors du débriefing du match.
 A l'orée du dernier quart-heure, les locaux baissent de rythme tandis que sous l'impulsion d'un Dylan POUJOLS et d'un Maxime YACONO de feu, les avants du Canigou ne relâchent pas leur étreinte.
Et à la 57ème minute, sous un énième « rush », le numéro 8 du Canigou, Guillem MONTAGNE,  va s’écrouler en terre en promise. La transformation est ratée mais l'écart est désormais rédhibitoire pour des locaux sans solution. (Moulin à Vent 5 – Canigou 15).
D'autant qu'il ne faut attendre que cinq minutes de plus pour voir le centre visiteur, Dimitri NADAL inscrire le troisième essai de l'équipe.
 Cet essai vient récompenser des trois-quarts du Canigou plus entreprenants en cette fin de match. La transformation sera ratée. (Moulin à Vent 5 – Canigou 20).
Le score n'évolue plus malgré les efforts de nos joueurs. Quelques décisions surprenantes du corps arbitral les privant même du bonus offensif.
 
      L'arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score de 20 à 5 pour le CANIGOU.
 
La victoire est très importante d'un point de vue comptable. Elle nous permet en effet de consolider notre place de leader dans cette poule 2 avec trois victoires en ayant joué deux fois à l'extérieur pour une seule réception. L’objectif de ce premier bloc de matchs est donc largement atteint.
Il en ressort de nombreux points positifs (touche, défense, etc…) mais également des négatifs. (entames de match, réceptions sur engagements, maîtrise individuelle, gestion et adaptation de la stratégie de jeu, etc…) C'est bien…. Il y a du boulot et comme vous aimez bosser...
Nous allons quand même savourer le travail déjà accompli et nous relâcher pendant une semaine.
Nous nous remettrons à l’œuvre dés le mardi 30 décembre (où nous vous réservons quelques surprises) pour préparer le prochain bloc de matchs.
 
Ce second bloc va nous voir accueillir le 03 janvier 2015 à Clément PADRIXE l'équipe de Vendres qui est troisième au classement. Ensuite, nous nous déplacerons le 10 janvier 2015 en terre audoise chez les seconds, nos voisins de QUILLAN.
Enfin le 17 janvier 2015, nous recevrons notre adversaire du jour, le RST Moulin à Vent / Pollestres.
 
Le staff au grand complet vous félicite et vous souhaite à vous et à vos familles de bonnes fêtes de Noël.
Ressourcez vous et savourez pleinement cette belle première partie de saison.



CADETS U16 :CHAMPIONNAT TEULIERE - Classement aprés la 3° Journées
Vendredi 19 Décembre 2014




<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 >>

Ecole de Rugby du Canigou
Conception et copyright : Hermès Concept